CLOSE

ABOUT ME

Our external advisory board, this year consisting of 24 experts from 20 leading global research organizations.

READ MORE
Les filtres Google sont importants pour un meilleur classement de son site
23 juillet 2018

Panda, Pinguin, Hummingbird de Google : comment affiner sa stratégie SEO ?

Les moteurs de recherche sont de plus en plus exigeants dans leur mode de classification des sites. L’objectif est de garantir aux internautes de trouver des réponses claires à leurs requêtes et surtout qualitatives. Pour y parvenir, Google a mis au point des filtres permettant de juger de la pertinence d’un site. Pour une démarche SEO efficace, il faudra donc en tenir compte.

Viser la qualité pour Google Panda

Le rôle de ce filtre est de détecter et de déclasser les sites de faible qualité. Le contenu est évalué afin de savoir s’il possède un réel attrait pour un internaute. Le plagiat qui sévit sur internet ne sera donc pas accepté puisque l’objectif reste de multiplier les sources d’informations. Lorsque ce filtre estime qu’un site ne remplit pas les critères de fiabilité établis, il chutera dans les résultats de recherche et pourrait même disparaître pour certains.

Comprendre Google Panda permettra d'améliorer la position de son site

Proposer un contenu unique

Pour être certain de ne pas subir les foudres du filtre Panda, la première mesure à entreprendre est de publier seulement du contenu unique. Aucune partie d’un article ne doit provenir d’un autre site pour éviter le plagiat.

Pour être certain de son caractère unique, faire appel à un rédacteur web qualifié est préférable. A partir d’une thématique précise, il va pouvoir rédiger un tout nouvel article. Une fois publié, il sera considéré par Google Panda comme une nouvelle source d’information. De cette façon, aucune sanction ne sera prise contre le site auquel il appartient. Au contraire, il pourrait même gagner quelques places avec cette méthode.

L’utilisation d’un logiciel anti-plagiat permet de vérifier qu’il est parfaitement unique. En matière de SEO, cette précaution est indispensable. Pour être certain de passer les analyses de Google avec succès, il faudra atteindre le maximum, à savoir un contenu 100% unique. Il pourra être publié sans aucun problème sur son site.

Offrir un contenu de qualité

Pour les moteurs de recherche comme Google, un contenu de qualité est celui qui offre une réelle réponse à une requête. Pendant la rédaction de son contenu, il faudra se mettre à la place du lecteur. La source publiée doit offrir une réelle information. Une recherche sur le sujet s’impose donc pour profiter d’un excellent classement.

Intégrer des photos et des vidéos rend un contenu encore plus intéressant donc ce type de médias doit être intégré dans sa stratégie SEO. Ajouter des liens vers d’autres articles de son site mais aussi vers des sites d’autorité font partie des pratiques à développer pour réaliser un référencement de qualité.

Il est préférable de prendre des mesures avant la publication car un déclassement de la part de Google Panda peut durer plusieurs mois. Même après des modifications efficaces pour développer un SEO de qualité, ce filtre ne va pas indexer immédiatement le site parmi les résultats de qualité. Il est donc préférable de s’assurer dès le départ des places en tête de liste.

Développer les bonnes pratiques pour Google Pinguin

Mis en place dès 2012, Pinguin a pour rôle de lutter contre les sites qui utilisent des techniques peu conventionnelles pour être mieux classées par les moteurs de recherche. Le keyword stuffing ou utilisation intensive de mots clés fait partie de ces pratiques artificielles pour obtenir un meilleur classement. Google Pinguin va également épingler les sites qui abusent de liens entrants de mauvaise qualité.

Une sélection intelligente des mots clés

Pour que Google Pinguin apprécie un contenu, des mots clés peuvent être répétés mais de façon raisonnable. Selon la longueur du texte, ils devront être adaptés pour s’assurer qu’ils ne soient pas considérés comme du spamming. Entre trois et cinq répétitions sont jugées suffisantes pour un seul et même contenu.

Choisir ses mots clés avec soin est essentiel pour plaire à Google

Décliner un mot clé est une technique SEO bien plus intéressante pour un référencement gagnant. Un mot clé principal sera choisi et des mots clés secondaires permettront de se positionner sur davantage de requêtes. Au niveau de Google Pinguin, cette attitude évitera de subir des pénalités. Apprendre les bonnes pratiques en matière de SEO avec des mots clés proches, appartenant au même domaine, mais qui finalement sont très différents va porter ses fruits.

Google Pinguin est en effet vigilant à la répétition abusives mêmes mots clés sur une ancre. Une diversification tout en restant dans le même thème sera la bonne attitude à adopter en matière de SEO. Savoir doser les mots clés pour un même nom de domaine est indispensable pour ne pas se faire épingler par Google Pinguin.

Des liens de qualité

Face aux abus de liens entrants et sortants sur certains sites, Google Pinguin est chargé de vérifier leur pertinence. Le spam de blogs sera pénalisé car cette pratique n’apporte rien au lecteur. Les liens dans un contenu doivent permettre d’explorer davantage le sujet. A choisir avec parcimonie, il faudra viser la qualité plutôt que la quantité.

Pour être considéré comme qualitatifs, ces liens doivent émaner de sites qui font autorité dans leur domaine. Avec une bonne réputation, ils apportent des informations supplémentaires sur le thème abordé. Le lien possède donc un sens réel pour un internaute qui souhaite en savoir plus et recueillir le maximum d’informations.

Des liens vers d’autres sites traitant du même sujet peuvent également être intéressants s’ils apportent une ouverture supplémentaire. Lors de la création de liens, il faudra donc se questionner sur leur bien-fondé. Si ce n’est pas le cas, Google Pinguin pourrait bien décider de pénalités pour le propriétaire du site.

Améliorer la pertinence des réponses avec Google Hummingbird

Face à une infinité de propositions pour une même requête, Google a créé Hummingbird pour comparer et classer. L’objectif est de pousser les propriétaires de site à soigner leurs contenus. Le classement dans les moteurs de recherche va se faire en fonction de l’adéquation entre la requête et la réponse. Pour parvenir en tête de liste, certaines pratiques sont à privilégier.

Les mots clés de longue traîne

Lorsqu’un internaute a une question précise, il a de plus en plus tendance à entrer directement ces termes dans les moteurs de recherche. Une démarche SEO intelligente va donc faire écho à ces demandes. Les mots clés dits de longue traîne correspondent à plusieurs mots qui se retrouvent justement dans la question posée. Les moteurs de recherche vont clairement identifier la correspondance pour mettre les deux en relation.

Imaginer les questions que peuvent se poser les internautes sur un sujet permet de mettre en place ces mots ou expressions clés qui vont faire la différence. Google Hummingbird va particulièrement apprécier ce type d’approche SEO. Elle montre la volonté de répondre parfaitement à une demande des utilisateurs des moteurs de recherches. Les sites qui développent une démarche de qualité avec un véritable échange avec les particuliers vont voir leur place monter dans le classement.

Le contenu doit bien sûr suivre les mots clés longue traîne pour apporter une véritable réponse. Lorsque le contenu est de qualité, la recherche va porter ses fruits. L’information recherchée va pouvoir être délivrée facilement. Google Hummingbird est capable de repérer ces sites qui apportent une véritable valeur ajoutée par rapport à une requête.

Viser les feature snippets

Google offre une place de choix aux contenus qui répondent parfaitement à une requête

Les feature snippets sont des liens vers les sites offrant la meilleure réponse par rapport à une requête. Si Google n’a pas indiqué quels sont les critères pour parvenir à ce graal, son agent Google Hummingbird scanne la toile à la recherche du contenu qui fera la différence. Pour un propriétaire de site, il existe différents moyens d’optimiser le sien.

Répondre sous forme de mode d’emploi avec des points précis est une façon très intéressante de réagir. En fonction de la requête, la correspondance pourrait être totale. Dans ces conditions, obtenir un positionnement en feature snippet sera tout à fait possible. Tous les contenus qui fonctionnent sous formes de points à suivre pour parvenir à son objectif font partie des plus efficaces sur la toile.

L’utilisation de termes abordables et d’explications claires peut également jouer en la faveur d’un contenu. Plus que jamais, le talent d’un rédacteur web sera important. Il va pouvoir synthétiser l’information afin qu’elle soit comprise par tous. Des compétences techniques seront un plus pour parvenir à faire entrer tout novice dans un univers précis. Le contenu sera riche tout en étant facile à comprendre, ce qui est un réel avantage pour devenir un future snippet.